icone menu L’Institution icone menu Nous soutenir icone menu Mots-clés icone menu Restaurants icone menu Swin-Golficone menu Médecinsicone menu Centre ambulatoire
--- INSTITUTION DE LAVIGNY : L’INSTITUTION ---

Bientraitance/Maltraitance



Garantir le plein épanouissement des personnes que nous accueillons

Les questions d'ordre éthique et déontologique doivent être au coeur des préoccupations de tout établissement qui prodigue des soins ou accompagne des personnes vivant avec une déficience physique et/ou mentale.

C'est pourquoi, en conformité avec la loi vaudoise sur la santé publique (LSP), la loi sur l'aide à l'intégration des personnes handicapées (LAIH) ainsi que les directives du Service de Prévoyance et d'Aide Sociale (SPAS), l'Institution de Lavigny a créé deux instances internes, garantes du respect et de la protection des patients et des résidents.


Garantir la protection des personnes accueillies

La première, la commission d'examen des plaintes, a pour but de recevoir les signalements de maltraitance à l'encontre des personnes accueillies, et d'en débattre en vue de proposer des solutions ou des mesures correctives. En cas de maltraitance avérée, les situations sont dénoncées au SPAS, ou, selon la gravité des cas, portées devant la justice.

Par la création de cette commission d'examen des plaintes, l'Institution de Lavigny a répondu pleinement aux exigences posées par le SPAS.
Souhaitant mener la réflexion en amont du cadre légal, elle a cependant fait un pas de plus, en créant une deuxième instance, fruit d'une intense collaboration interdisciplinaire.


Mener la réflexion et chercher ensemble des solutions

Cette deuxième instance, la commission bientraitance/déontologie, a pour mandat de mener des réflexions sur les sujets de préoccupation, d'ordre éthique ou déontologique. La commission bientraitance/déontologie accueille et relaie les questions et les doutes concernant l'accompagnement des personnes accueillies. Résidents, patients, élèves, parents, familles, amis ou professionnels de l'Institution : tous sont invités à solliciter ses membres, qui discutent ensuite des thèmes évoqués et proposent des pistes de réflexion, dans le but d'assurer le plus grand respect et le bien-être de tous.

Ces deux organes offrent un cadre solide et nécessaire visant à garantir les droits fondamentaux ainsi que le plein épanouissement des personnes accueillies à l'Institution de Lavigny.


« 24 Portes pour la bientraitance »

bientraitance

L'une des actions concrètes de cette commission durant l'année 2011, a été de permettre la création et la représentation pour les personnes accueillies de la pièce de théâtre-forum « 24 Portes pour la bientraitance ». L'objectif de la démarche était de développer un moyen de communication efficace et compréhensible, non pas destiné en premier lieu aux professionnels, mais bien aux personnes accueillies, afin de les sensibiliser aux thèmes de la bientraitance et de la maltraitance et de les informer de leurs droits.

Le spectacle, créé spécialement par la Troupe du Caméléon, avait pour but de refléter la réalité quotidienne des personnes accueillies, en mettant en scène des situations où les acteurs se retrouvaient « victime » ou « oppresseur ». Dans un deuxième temps, selon les principes du théâtre-forum, les comédiens rejouaient les situations, et les spectateurs étaient invités à intervenir, parfois en montant même sur scène, pour modifier le comportement de l'un ou l'autre personnage, afin de proposer des solutions concrètes.

Une opération que l'Institution de Lavigny a également ouverte aux résidents d'autres établissements, et qui a remporté un grand succès.




La bientraitance englobe tout ce qui favorise l'épanouissement et le développement harmonieux de l'individu. Elle implique à la fois des pratiques thérapeutiques éthiques, une conception de la relation basée sur le respect d'autrui ainsi que la recherche du meilleur environnement possible pour les personnes accueillies.

on parle de l’Institution  contact  emploi  news  agenda  liens  impressum