EPILEPTOLOGIE 

Ambulatoire

Institution de Lavigny
Département Hospitalier

Route du Vignoble 60
1175 Lavigny

tél. 021 821 45 45
fax. 021 821 45 50
fax. médical 021 821 46 50     contact.hopital@ilavigny.ch

SOINS AMBULATOIRES

En ambulatoire, plus de 500 patients sont suivis au long cours ou pour un avis ponctuel, dont des patients en situation de handicap, domaine d’expertise spécifique à l’Institution. Les patients peuvent également bénéficier de l’expertise du Pr. Philippe Ryvlin, médecin agréé et spécialiste de chirurgie de l’épilepsie, qui consulte régulièrement à l’Institution pour des questions liées à la prise en charge chirurgicale de l’épilepsie. Une collaboration avec les épileptologues universitaires de Lausanne et de Genève, avec qui sont abordées en colloque les situations complexes ou chirurgicales, permet un travail en réseau avec les spécialistes de la région lémanique.

Les patients porteurs d’un stimulateur du nerf vagal sont suivis, avec des contrôles et réglages nécessaires.

MÉDECINE DU HANDICAP

Enfin, la prise en charge des personnes souffrant d’une déficience intellectuelle, qui est souvent associée à une épilepsie, fait partie depuis plus d’un siècle de la mission de l’Institution de Lavigny.

Selon l’OMS, est appelé handicapé « celui dont l’intégrité physique ou mentale est progressivement ou définitivement diminuée, soit congénitalement, soit sous l’effet de l’âge, d’une maladie ou d’un accident, en sorte que son autonomie, son aptitude à fréquenter l’école ou à occuper un emploi s’en trouve compromise ».

L’OMS définit également la déficience intellectuelle comme : « la capacité sensiblement réduite de comprendre une information nouvelle ou complexe, et d’apprendre et d’appliquer de nouvelles compétences (trouble de l’intelligence).
Il s’ensuit une aptitude diminuée à faire face à toute situation de manière indépendante (trouble du fonctionnement social), un phénomène qui commence avant l’âge adulte et exerce un effet durable sur le développement. »

La médecine du handicap permet une prise en charge individualisée dans ces situations qui peuvent être difficiles à cerner du fait qu’une partie de ces patients n’ont pas d’accès au langage.
Cette activité s’exerce au sein même du l’institution (Département d’hébergement socio-éducatif), avec possibilité d’intervenir si besoin sur le lieu de vie des patients, au contact direct avec les éducateurs et soignants qui les entourent. Il s’agit d’une approche médicale spécifique et adaptée aux personnes présentant une déficience intellectuelle.
Ceci s’adresse également à des personnes extérieures, venant soit du domicile, soit d’autres institutions.

Les affections neurologiques, psychiatriques et internistiques peuvent se présenter de façon différente de celle d’une population générale, ce qui nécessite une approche particulière, afin de dépister, diagnostiquer et prendre en charge ces affections.

Les personnes avec déficience intellectuelle ont les mêmes droits que les autres citoyens, mais aussi des besoins particuliers et souvent spécifiques ; notamment la nécessité de leur consacrer du temps, l’importance et la pertinence d’une prise en charge multidisciplinaire, et l’importance accordée aux observations des proches/de la famille.

Sur le plan médical, les patients peuvent être suivis par une spécialiste en médecine interne générale, une neurologue et un psychiatre, qui travaillent en étroite collaboration et dans une perspective globale et axée sur la qualité de vie des personnes accueillies.