PROJETS

Institution de Lavigny
Route du Vignoble 60
1175 Lavigny
tél. 021 821 45 45
fax. 021 821 45 50
contact@ilavigny.ch

Transformation et agrandissement du bâtiment central

 

 

Le projet d’agrandissement de l’Hôpital de Lavigny est l’occasion de transformer une structure existante, de nature additive, en un lieu de soins, de vie et de rencontre ouvert et aisément compréhensible. La réception se trouve au cœur de cette nouvelle organisation et relie le plateau de soins au niveau 1, le café-restaurant et la consultation médicale au niveau 2, les unités de lits aux niveaux 3 et 4. Directement ouverte sur le paysage, une toiture jardin se déploie au sud sur toute la longueur du bâtiment et permet la détente, les repas, la déambulation, la rencontre…

Le plateau de soins est organisé sur un seul niveau ponctué de larges patios extérieurs amenant lumière et aération naturelle. Cette « porosité » de relations engendre des lieux calmes, facilement appropriables, éloignés d’une image hospitalière froide et impersonnelle. Les patients à mobilité réduite se déplacent et se repèrent aisément dans ce qui est une suite d’espace de soins, de détente et d’activités. Le plateau est relié aux circulations verticales existantes et nouvelles.

Les nouvelles chambres sont placées logiquement dans la continuité des unités de soins existantes. Le corps principal de l’hôpital est prolongé en volumétrie et en programme. Une aile comprenant l’administration est placée en fin de bâtiment, terminant le système. Cette position lui donne la possibilité d’être à la fois liée au reste de l’hôpital et autonome.

Une nouvelle cage d’escalier commune à la partie administrative et aux unités de soins assure flexibilité et cohérence avec les deux liaisons verticales existantes. La prolongation du système existant est également volumétrique avec le prolongement des terrasses dont le rétrécissement progressif marque la position de l’administration. Avec cette nouvelle volumétrie, le café-restaurant, initialement décentré devient une pièce centrale du sytème.

 

 

Comme vous avez pu le constater depuis le mois de juin 2019, notre environnement a chang�.

Des engins de chantier ont fait leur apparition autour et surtout au sud du b�timent principal. Des travaux � l�int�rieur et � l�ext�rieur du b�timent central ainsi que des tranch�es annon�ant les travaux ont vu le jour.

Cette �tape pr�paratoire arrivera � son terme apr�s la destruction des terrasses (caf�t�ria et r�ception) mais �galement des locaux th�rapeutiques du rez-inferieur.

D�s le 28 octobre 2019, les travaux de mise en s�curit� du p�rim�tre du chantier et le terrassement

vont d�buter. La 1�re

Comme vous avez pu le constater depuis le mois de juin 2019, notre environnement a chang�.

Des engins de chantier ont fait leur apparition autour et surtout au sud du b�timent principal. Des travaux � l�int�rieur et � l�ext�rieur du b�timent central ainsi que des tranch�es annon�ant les travaux ont vu le jour.

Cette �tape pr�paratoire arrivera � son terme apr�s la destruction des terrasses (caf�t�ria et r�ception) mais �galement des locaux th�rapeutiques du rez-inferieur.

D�s le 28 octobre 2019, les travaux de mise en s�curit� du p�rim�tre du chantier et

 

Les étapes de construction

 

Rénovation des foyers du département socio-éducatif

 

Ces travaux visent une amélioration qualitative des locaux et la création d’une nouvelle structure permettant :

  • de créer des conditions respectant mieux l’intimité des personnes accueillies en rénovant les salles de bains et les cuisines des foyers qui se trouvent au rez-de-chaussée.
  • d’assurer un meilleur accompagnement au quotidien par la création d’une  « zone activités » (salles d’activités, salle d’entretien et deux WC adaptés) au 1er étage du foyer I.
  • d’accueillir quatre personnes adultes polyhandicapées avec forts besoins en soins.
  • d’améliorer et de mettre en conformité des éléments techniques (chauffage, ventilation, sanitaire, éléments électriques).
  • de réaliser une première phase d’assainissement thermique (changement des fenêtres).
  • d’envisager la réfection partielle des sols.

 

Une fois le présent projet réalisé, il est prévu, dans la foulée, une deuxième phase de travaux visant à l’amélioration de l’enveloppe des bâtiments.

Les travaux dans les espaces sanitaires favoriseront l’intimité et le confort, tout en y créant une ambiance propice à la détente et au bien-être des personnes accueillies.

 

Pour la mise en œuvre de ces rénovations, des critères et équipements spécifiques ont été définis, en particulier :

  • Créer des puits de lumière (les salles de bains sont borgnes), permettant le confort d’un éclairage naturel
  • Revoir le système de ventilation pour une meilleure aération
  • Revoir le système de chauffage pour un meilleur confort et pour atténuer la déperdition thermique
  • « Compartimenter » les locaux de manière rationnelle en vue de respecter l’intimité des personnes accueillies
  • Veiller au mieux à l’isolation phonique entre les différents espaces
  • Équiper chaque salle de bain de variateurs de lumière permettant d’adapter l’éclairage au confort de chaque utilisateur

 

Au 1er étage du foyer 1, où se trouve notamment l’administration du département, les surfaces des actuelles salles de bains vont être utilisées pour créer trois salles distinctes. Les activités qui y sont proposées auront pour but de travailler sur la sensorialité.

 

Aujourd’hui, un des lieux de vie des foyers est vide. Ce lieu nous permet de planifier les travaux selon le principe du tiroir : un lieu est rénové, un groupe y emménage afin que son foyer soit rénové, et ainsi de suite.

 

A la fin des travaux, au vu des besoins identifiés, nous proposons d’utiliser le lieu vide pour créer une structure permettant d’accueillir quatre personnes polyhandicapées avec forts besoins en soins. Ce lieu permettra également de bénéficier de locaux pour des activités de natures diverses proposées par le département socioprofessionnel.

 

La rénovation des foyers a débuté fin mars 2019 pour se finaliser, pour cette première étape, en septembre 2020.

 

Appartements protégés à Plein Soleil

 

A Lausanne, à proximité de son département Plein Soleil, des transports publics et de commerces, l’Institution de Lavigny construit 23 logements, dont 12 logements protégés.

Ce projet d’habitat propose, en location, des appartements protégés à des personnes avec une atteinte neurologique désirant préserver leur autonomie et tisser des liens sociaux. Les autres appartements sont en location libre.

Cet immeuble, formé de quatre « maisons » groupées qui s’ouvrent généreusement sur les arbres, est situé dans un parc, véritable oasis de fraîcheur.

Les espaces ont été aménagés sans barrières architecturales. Chaque appartement peut être connecté par le locataire en fonction de ses besoins d’autonomie, de sécurité ou de confort. Les locataires en appartement protégés bénéficient d’un service de soutien social.

L’immeuble a été conçu pour avoir des charges énergétiques modérées.

La philosophie de ce projet est de créer des synergies entre ses habitants ainsi qu’avec Plein Soleil, à savoir : bénéficier des services du Centre ambulatoire, du Centre d’accueil temporaire et du restaurant.

 

 

Typologie des appartements

  • 3 studios
  • 17 appartements de 2,5 pièces, dont 11 appartements protégés
  • 3 appartements de 3,5 pièces, dont 1 appartement protégé

Inscription sur liste d’attente auprès des chefs de projet au :

021 651 28 43 ou 021 821 45 06

Pour les appartements protégés, l’inscription est suivie d’une rencontre avec les locataires potentiels pour discuter et évaluer leurs besoins en fonction de leur état de santé.
La mise en location, est prévue, à ce jour, à l’été 2021.

The Center for Exceptional Children

 

Le Centre RUISI  pour Enfants Exceptionnels, situé dans la province de Fujian en Chine, offre aux enfants vivant avec autisme, et à leurs parents, un soutien de qualité et des soins professionnels dans un environnement de pointe, compatissant, inclusif et accueillant.

Le Centre a été créé grâce à une collaboration internationale d’experts suisses et chinois. L’équipe d’experts a été constituée par SIMC-Swiss International Medical Center SA qui aide à gérer le projet depuis ses opérations en Suisse et en Chine.

Le concept central de soins a été adapté à partir d’un modèle développé par l’Institution de Lavigny en Suisse.